Présentation générale et axes de recherche


Financé par  l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), le projet AMAZ réunit des chercheurs de différents pays (France, Brésil, Pérou, Colombie) autour des thématiques des configurations socio-spatiales, des enjeux politiques et des débats ontologiques en Amazonie amérindienne.


Depuis maintenant trois décennies, les sociétés indigènes d’Amazonie occupent sur l’échiquier politique un rôle de plus en plus actif. Leurs organisations sont entrées en force dans l’arène politique nationale, leurs membres accédant parfois aux postes stratégiques de hauts représentants de l’État.  Ces mêmes organisations deviennent également les acteurs principaux dans des centaines de conflits dits « environnementaux » qui secouent la région, contre les entreprises et les appareils d’État. Toutefois, leurs motivations et leur projet politique restent ambigus, et leur rhétorique complexe. Le projet anr AMAZ, intitulé « Configurations socio-spatiales, enjeux politiques et débats ontologiques en Amazonie », a pour objectif d’analyser de manière comparative un tel processus, en essayant de faire affleurer les spécificités propres à chaque pays de la région et la façon dont s’y déplacent désormais les frontières du politique. Ce projet vise également à analyser les logiques historiques et sociales que ces dynamiques stimulent au sein des peuples amérindiens aux valeurs culturelles contrastées.

Trois axes de recherche seront développés :

      Axe 1.  Représentation

Ce qui paraît intéressant au premier chef est la façon dont les sociétés amazoniennes parviennent à construire une représentativité politique, en s’engageant, de façon simultanée, dans des processus électoraux officiels (mairie, province, représentation au Congrès, etc.) et des voies activistes de résistance non gouvernementales dont les orientations sont parfois radicalement contraires à celles préconisées par l’Etat.

      Axe 2. Logiques collectives

La manière dont chaque groupe amérindien intervient en politique varie en fonction des logiques culturelles, historiques et sociales qui lui sont propres. Deux aspects seront abordés en particulier : (2.1) Les styles d’exercice du politique, qui émanent des formes d’organisation sociale et surtout parentale, des légitimités politiques et de pratiques rituelles autochtones, encore peu connues des anthropologues. (2.2) Ce projet vise également à dévoiler ces styles à travers l’analyse des substrats historiques qui  contribuent à les forger.

       Axe 3. Urbanisation

La politisation, et la façon de combiner modernité et tradition qui s’exprime dans le champ politique, surviennent de façon parallèle à la récente vague d’urbanisation des peuples amazoniens. De plus en plus d’indiens migrent vers les centres urbains des provinces amazoniennes, puis vers les grandes agglomérations de la région. De fréquents aller-retours, entre les villes et la forêt, stimulent l’émergence de nouvelles formes institutionnelles qui doivent être examinées.