Equipe Anthropologie linguistique / ANR AMAZ

Chefs et diplomates

Arts de la parole et politiques autochtones

Jeudi 16 janvier 2020

Collège de France

11, place Marcelin Berthelot, 5ème, salle 4

 9h45-18h00

L’éloquence des grands hommes a longtemps été envisagée comme l’un des traits définissant le pouvoir en Amazonie. D’où vient donc le peu d’attention consacrée à la diplomatie et aux arts verbaux dans l’émergence des politiques amérindiennes ? La déconstruction d’une vision métaphysique de la chefferie n’a-t-elle pas conduit à négliger la parole des chefs ? Tandis que le mythe d’une société « contre l’Etat » s’effondre dans une arène politique mondialisée, de nouvelles stratégies de lutte et d’alliance voient le jour. Quels en sont les rouages ? Sous quelles conditions un dialogue s’ouvre t-il entre chefs, membres des communautés et représentants de l’Etat ? Qu’en est-il de la politique étrangère ? L’exercice de la souveraineté amérindienne implique des acteurs et des cadres dont le potentiel divergent voire conflictuel a été souvent passé sous silence. Ce colloque propose une réflexion sur cette zone grise d’émergence des voix politiques amérindiennes, à la lumière de l’anthropologie linguistique.

 

PROGRAMME

MATINÉE

9h45  Présentation 

10h  Speaking as an Indian/Talking like a State: Collaboration, Multivocality, and the Silencing of Indigenous Voices at the United Nations, Laura R. Graham, University of Iowa.

10h30 Enemies, brothers, and children: symmetry and asymmetry in Kalapalo ritual discourses Antonio GuerreiroDepartment of Anthropology, University of Campinas.

11h00  discussion : Pierre Déléage CNRS, LAS.

11h15 pause-café

11h30 Rivaliser pour « faire union ». L’affrontement verbal comme art de la parole politique wampis (Amazonie péruvienne)Paul Codjia, LAS, EHESS.

12h00 Paroles de chefs, paroles d’assemblées. Politique du face-à-face chez les Runa et Achuar du Haut Pastaza, Andrea-Luz Gutierrez-Choquevilca EPHE, LAS.

12h30 discussion:  Anne-Christine Taylor LESC-EREA et Alexandre Surrallès EHESS, LAS.

* * *

APRÈS MIDI

14h00 Brazil in Bolsonaro time : the spring of indigenous women, Bruna Franchetto, PPGAS Museu Nacional Université nationale de Rio de Janeiro.

14h30 « Acaso no tengo boca para reclamar » Quelques réflexions sur l’art de la parole au féminin parmi les Kakataibo (Amazonie péruvienne), Magda Dziubinska EREA-LESC, Université Paris Ouest.

15h00 Un exil chez les Kayapo : la réinvention contemporaine de la chefferie Trumai, Emmanuel de Vienne, Université Paris Nanterre, EREA-LESC.

15h30 discussion : Aurore Monod-Becquelin LESC.

15h45pause-café

16h00 A travers le chant : diplomatie ye’kwana dans les assemblées des peuples de la Terre Indigène Yanomami (Amazonie brésilienne)Majoí Favero Gongora, Université de Sao Paulo.

16h30 Les discours cérémoniels de caciques guarayos (Amazonie bolivienne) : savoir religieux et enjeux politiques, Cédric Yvinec CNRS, CRBC.

17h00 discussion : Andrea-Luz Gutierrez-Choquevilca, EPHE, LAS.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search